Pour votre tranquillité, en cas d'impossibilité de séjour dû au COVID-19, votre voyage sera intégralement remboursé (cf CGV article 9.2)

fr Fra

Contactez-nous

J'accepte de recevoir la newsletter de Safrantours
Conformément aux dispositions de la loi du n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée , nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées et seront traitées de façon confidentielle. Seules les personnes habilitées pourront accéder à vos données à des fins strictement internes. Vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou les supprimer en vous adressant à : reservations@safrantours.com

Quelle que soit votre demande, vous pouvez aussi nous contacter par l'un des biais ci-dessus ou directement aux coordonnées suivantes :

60, Espace les Cascades - F. 26400 Mirabel et Blacons
+33 (0)4 75 25 78 78
+33 (0)4 75 25 78 79

Rechercher des séjours

Vous êtes...
Durée
Tous

Ou

Visite du Canal de Bourgogne à vélo

voyager à vélo, voyager en liberté • 23/05/2022

Visite du Canal de Bourgogne à vélo : une Riche Échappée

Vous projetez de voyager le long du canal de Bourgogne ? Véritable fil conducteur d’un périple dans la région, il mesure 242 kilomètres, démarre dans l’Yonne, traverse la Côte-d’Or et prend fin dans la Saône. Tout en douceur, vous suivrez son tracé pour arpenter les routes bourguignonnes et découvrir les curiosités régionales. Votre visite du canal de Bourgogne promet d’être bucolique, mais aussi culturelle. De nombreux sites touristiques sont à découvrir : l’abbaye de Fontenay, les villages médiévaux comme Flavigny-sur-Ozerain, le MuséoParc d’Alésia, Dijon, etc. En tant que spécialiste des randonnées à vélo et pédestres en France, nous ne pouvons que vous recommander ce lieu totalement adapté à un voyage slow. 

Le long du canal de Bourgogne à vélo

Un itinéraire du canal de Bourgogne : de Montbard à Dijon

Le canal de Bourgogne fut une prouesse technique, construit entre 1775 et 1832 et destiné à l’époque au transport de marchandises. Finalement assez peu utilisé à cet effet, il est désormais essentiellement destiné au tourisme fluvial. Au total, 189 écluses, quatre ponts-canaux et un long tunnel à Pouilly-en-Auxois (3 333 mètres) rythment le parcours. Ces ouvrages d’art font partie du patrimoine insolite français et témoignent de l’ingéniosité des architectes du XVIIIe siècle. 

La véloroute du canal de Bourgogne emprunte l’ancien chemin de halage entre Migennes et Dijon. La bicyclette est en effet une bonne alternative pour visiter le canal de Bourgogne. Vous gagnerez aisément les lieux grâce à quelques coups de pédales. 

Nous mettons le cap sur une section que nous aimons tout particulièrement, celle de Montbard à Dijon. À vélo, il est facile de réaliser cet itinéraire du canal de Bourgogne en une semaine. Les plus pressés pourront mettre moins de temps avec des étapes quotidiennes d’environ 40/50 km. 

L'ensemble du tracé est jalonné de beaux paysages et de découvertes emblématiques de la Bourgogne. Le long du canal, vous pourrez visiter quelques bijoux patrimoniaux, faire des pauses baignades, vous ressourcer, sans oublier les excellentes dégustations de bons produits du terroir. Les bars à vins, restaurants et marchés ne manquent pas sur le trajet.

Visite du canal de Bourgogne : les incontournables

Quels sont les plus beaux sites pour ne rien manquer lors de cet itinéraire le long du canal de Bourgogne ? Découvrons ensemble les intérêts remarquables de la section entre Montbard et Dijon. 

 

  • Montbard et les sites Buffon 

Montbard est une ville de 5 000 habitants qui a vu naître le naturaliste Buffon au XVIIIe siècle. Elle offre plusieurs lieux intéressants comme le château des Ducs de Bourgogne du Xe siècle. Le musée Buffon est dédié à la célébrité. Vous saurez tout sur l’histoire naturelle et l’époque des Lumières. Composé aussi d’extérieurs avec un jardin et une orangerie, le vaste site dispose d’une jolie vue sur Montbard et la vallée. Autre bâtiment à visiter : la Grande Forge de Buffon, à l’écart de la ville, un chef-d’œuvre du patrimoine industriel du XVIIIe siècle. Elle a été bâtie en 1768 par le naturaliste et témoigne d’un passé révolu, celui d’une usine occupée par 300 ouvriers qui s’adonnaient à la sidérurgie. 

 

  • L'abbaye de Fontenay 

Nous vous conseillons vivement de vous écarter un peu de la véloroute du canal de Bourgogne pour aller visiter l’abbaye cistercienne de Fontenay, sans doute l’une des abbayes cisterciennes françaises les plus connues. Inscrite aujourd’hui au Patrimoine mondial de l'UNESCO, elle est remarquablement conservée et reste un site emblématique de la Bourgogne. 

Fondée par saint Bernard en 1118, elle est donc de style roman et émeut par sa simplicité et la pureté de ses lignes architecturales. En effet, le dépouillement est caractéristique des abbayes cisterciennes. Les jardins sont également propices à un moment d’apaisement. Grandeur, calme et sérénité sont les maîtres-mots de cette expérience.  

 

  • Les cités médiévales le long du canal de Bourgogne  

Quel plaisir de traverser les superbes villages pittoresques bourguignons ! Semur-en-Auxois, Flavigny-sur-Ozerain et Châteauneuf-en-Auxois méritent à eux seuls le voyage sur ces terres. Ils seront bienvenus pour faire des pauses gourmandes au cours de votre périple à bicyclette. Châteauneuf et Flavigny font tous deux parties des « Plus Beaux Villages de France ». Châteaux médiévaux, halles, remparts, maisons typiques, cathédrale, laissez-vous porter par votre promenade et remontez le temps en flânant dans les ruelles. 

 

  • Les châteaux de Bussy-Rabutin et de Commarin  

Amoureux du patrimoine et sportifs, quoi de mieux que d’associer les deux activités en faisant des pauses pour visiter un château ! 

Bussy-Rabutin date de l’époque Renaissance. C’est le comte du même nom qui fit aménager un édifice déjà existant après avoir été exilé en Côte-d’Or par le roi Louis XIV. Le véritable intérêt de cette visite se trouve dans les tableaux et les peintures exposés. Le propriétaire avait collectionné tout au long de sa vie des œuvres se moquant de la cour. 

Le château de Commarin est plus classique, plus vieux aussi, avec ses douves, son mobilier et ses objets du XVIe siècle. Une promenade dans le bois est aussi l’occasion de se dégourdir les jambes. 

 

  • Le MuséoParc Alésia 

Une des étapes les plus inoubliables du canal de Bourgogne à vélo sera sans aucun doute votre confrontation avec le Mont-Auxois, là où eut lieu la fameuse bataille d’Alésia en 52 avant J.-C.. Vous pourrez imaginer le moment historique à Alise-Sainte-Reine, plus exactement, grimper sur la colline, entrevoir les ruines gallo-romaines et tâcher d’en savoir plus au MuséoParc. La visite proposée y est ludique et adaptée à toute la famille

 

  • La vallée de l’Ouche 

Cette étape du canal de Bourgogne annonce aussi la fin de votre itinéraire à vélo. Vous pédalerez dans la vallée de l’Ouche et passerez plusieurs écluses avant d’arriver au port de Vandenesse. La vallée bucolique vous invite à profiter une dernière fois de la campagne bourguignonne avant de rejoindre la ville de Dijon. La nature y est sauvage et préservée. La traversée des villages continue de rythmer la balade. Autorisez-vous à quelques échappées des voies de halage pour découvrir des recoins insoupçonnés. 

 

  • La capitale des Ducs : Dijon 

Dijon reste une étape importante de la visite du canal de Bourgogne. Son centre historique est classé au Patrimoine de l’UNESCO. Au XIVe et XVe siècle, les ducs de Bourgogne y régnèrent brillamment. Aujourd’hui, la ville est restée marqué par cette période de l’histoire. Le patrimoine de la ville d’art et d’histoire est donc d’une richesse exceptionnelle : le palais des ducs, le parcours pédestre de la Chouette, le musée archéologique et les Beaux-Arts, les églises, la cathédrale, etc. Prenez le temps de vous imprégner de l’atmosphère de la ville avant de repartir vers d’autres contrées. 

 

Pour un séjour à vélo sur le canal de Bourgogne, clés en main et en autonomie, contactez-nous. Nous nous ferons un plaisir de vous renseigner. 

 

 

Contacter Safran Tours